Aujourd’hui c’est vendredi, je me suis dit qu’un petit article détente serait pas mal… Je voudrais vous faire découvrir un petit jeu qui intéresse beaucoup Jonathan et notre fils Samuel, collégien et déjà très intéressé par le développement 🙂

Le monde de la programmation vous intrigue ? Vous avez envie de savoir un peu comment ça marche ? Vous pouvez le faire par le jeu !

Code combat : une application en ligne gratuite

Code Combat est un jeu opensource (gratuit) en ligne où le joueur doit programmer les déplacements et les actions de son personnage dans une pièce. Il doit effectuer des missions en utilisant des objets, avec des objectifs précis. Il peut tenter plusieurs fois les niveaux s’il ne réussit pas du premier coup.

De plus le fait que ce soit un jeu opensource veut dire qu’il y a une communauté de développeurs qui oeuvre pour qu’il puisse évoluer et s’améliorer dans le temps. C’est l’esprit des logiciels libres. Chacun apporte sa petite contribution pour le projet collectif, et tout le monde a le droit de l’utiliser gratuitement.

Un apprentissage progressif et ludique

C’est une une façon ludique d’apprendre à coder en langage Python ou JavaScript dans un monde de type jeu vidéo. Les niveaux sont de plus en plus compliqués, permettant au joueur d’approfondir au fur et à mesure ses connaissances en apprenant de plus en plus de notions.

Une fois qu’on est à l’aise en individuel, il y a même la possibilité de jouer à plusieurs.

Un jeu accessible aux plus jeunes comme aux adultes

C’est un jeu accessible pour les enfants aussi dès la primaire. Chaque niveau est un petit défi, et visiblement le joueur se prend au jeu.

On peut se lancer dans l’aventure même si on n’a aucune connaissance en programmation.

Pour ma part, c’est un jeu très intéressant.
Il explique très bien les concepts de bases du développement virtuel, tout en s’amusant.
Le fait de pouvoir choisir son langage de programmation est une bonne idée pour les débutants et pratique pour apprendre plusieurs façons de faire les choses.

— Samuel 11 ans

Alors, ça vous tente ?  C’est par ici 🙂